Qu'est-ce qui rend un design excellent ?

From The Joel on Software Translation Project

Revision as of 01:37, 14 April 2007 by Aoki (Talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search
Article original: What Makes It Great? (First Draft)
Date de publication: 30 Janvier 2006
Traducteur: Non-communiqué
Vérifié par: Non-communiqué
Navigation: Retour à Main Page Retour à French FrenchFlag.png




Maintenant que nous avons plus ou moins défini le sens du mot "design", comme le titre de cette série d'articles est "l'excellence dans le design", j'ai intérêt à trouver une définition correcte de l'"excellence".

N'importe quelle catégorie de produit a ses champions, ses étoiles éblouissantes. Acteurs de cinéma ? Brad Pitt. Meilleure chanson rock de tous les temps ? Sweet Home, Alabama, bien sûr. Les chaises de bureau ? "Aeron", de Herman Miller. Lecteurs MP3 portatifs ? L'iPod d'Apple, clairement.

Qu'est-ce qui relie tous ces produits ?

Brad Pitt attire des millions de gens au cinéma. Il est très beau, et très charismatique ; on n'est pas très sûr qu'il sache jouer, mais qu'est-ce qu'on en a à faire ?

Sweet Home, Alabama est l'une des chansons les plus entraînantes qui ait jamais été. Elle est extrêmement populaire, malgré le fait qu'il soit impossible de la chanter ou même de la chantonner (le refrain a trop d'accords), la mélodie est bizarre, et les paroles comprennent quelques vers répréhensibles qui font l'apologie du gouverneur raciste et ségrégationniste de l'Alabama, George Wallace ; mais peu de personnes remarquent ces défauts, ils apprécient la chanson.

La chaise Aeron est devenue le symbole du haut-de-gamme pour les chaises de bureau. Elle coûte cher et ressemble à un cafard géant, mais quand les réalisateurs de "24" ont besoin de l'archétype de la "chaise de bureau super-luxe" pour mettre dans la Maison-Blanche, c'est une Aeron qu'ils choisissent.

Et pour finir, l'iPod. Ah, l'iPod. Il est bien plus cher que n'importe quel lecteur de MP3 concurrent. Il a moins de fonctionnalités que ses concurrents. L'iPod nano, le tout petit dont tout le monde parle tant, est le seul produit que j'aie jamais vu qui puisse être rayé et rendu méconnaissable par un simple effleurement du doigt, et dont la face arrière, lisse comme un miroir, sera couverte de traces de doigts bien grasses dès l'instant où vous le sortirez de son élégant emballage, jusqu'à ce que la batterie s'épuise et que vous n'ayez plus qu'à jeter l'appareil et à en acheter un autre. Mais qu'est-ce qu'on en a à faire ?

Le champion de chaque catégorie est généralement populaire, malgré d'évidents défauts dans le design. Bizarre.

Meilleur est le design, c'est-à-dire plus il est adapté aux besoins de ses utilisateurs, plus il a de chances d'être choisi par les clients. Donc un lecteur MP3 de 40 Go, toutes choses égales par ailleurs, se vendra mieux que le lecteur MP3 de 20 Go. Le téléphone facile d'utilisation se vendra plus que le téléphone compliqué. Tant que toutes choses sont égales par ailleurs. Ca, ça n'est pas bizarre.

Mais ça ne va pas plus loin que ça, ainsi que l'apprend à ses dépens Creative, le fabriquant des lecteurs MP3 "Zen" qui ne connaissent pas le succès de l'iPod. Bien que les produits de Creative soient meilleurs que l'iPod, pratiquement quelle que soit la métrique choisie pour les comparer, ils n'arrivent même pas à la cheville de la part de marché dominante de l'iPod d'Apple. Ils sont moins chers. Ils ont plus de mémoire. Ils marchent avec plus de formats de fichiers. Et ainsi de suite. Rien à faire : ils ne représentent toujours qu'une part de marché à un chiffre pendant que l'iPod est probablement là-haut dans les 80%.

C'est parce qu'un bon design ne résout pas tout. Peaufiner chaque aspect du design jusqu'à la perfection, faire un produit utilisable, faire de bons compromis entre prix et fonctionnalité, entre flexibilité et facilité d'utilisation, entre poids et durée de vie de batterie, etc. etc. etc., est bien sûr très important, mais tout ça ne vous fera arriver qu'en deuxième position.

C'est comme la beauté. Une fille qui veut devenir mannequin peut bien être grande, avoir un visage parfaitement symétrique, une peau magnifique, des yeux adorables, et des dents parfaitement droites et blanches, et on peut quand même la trouver moche. D'un autre côté, vous pouvez avoir quelqu'un avec un énorme nez cassé, ou sans sourcils, ou avec les dents de la chance, qui se retrouve malgré tout "Machin-chose la plus sexy de l'année" sur la couverture de "People".

Comment prendre la première place ? C'est bien tout le mystère. Et comme certains marchés (les systèmes d'exploitation graphique, les sites d'enchères en ligne, et apparemment les lecteurs MP3) semblent être des marchés où le premier rafle tout, être numéro 2 ou numéro 3 n'est probablement pas assez bien.

(Herman Miller Aeron Chair picture)

C'est donc de cela que je parle lorsque je dis "un design excellent". C'est cette qualité indescriptible de certains produits au succès démesuré, qui fait que les gens en tombent amoureux malgré leurs défauts. C'est très difficile à faire. En tout cas, moi c'est sûr que je ne peux pas. Mais, si vous voulez bien avoir la patience de rester avec moi, je pense avoir quelques théories sur l'affaire. Bien que la somme de ces théories rassemblées ne soit pas une recette magique pour transformer de bons produits en des produits excellents, peut-être pourront-elles vous donner des indices pour comprendre ce qui se passe lorsque les gens s'affolent pour la chaise Aeron ou pour Julia Roberts.

Voici le plan d'attaque pour cette série d'articles. D'abord, je vais parler du "bon" design, c'est-à-dire, de toutes les choses que vous devez savoir pour faire un design qui corresponde à l'état de l'art. La facilité d'utilisation en est un pilier fondateur, donc je passerai pas mal de temps sur ce sujet.

Puis, une fois qu'on aura traité de toutes ces choses bien connues, vous aurez un design vraiment facile à utiliser, et de l'autre un design qui répond à tous les besoins de vos clients, et en fait, si vous êtes plus attentif à la facilité d'utilisation que vos concurrents, il se peut que vous ayez le meilleur design, mais ce n'est pas ce qui va vous suffire à prendre la première place.

"A chaque fois que je lis Jakob Nielsen", écrivais-je en 2000, "j'ai cette impression qu'il ne comprend pas que la facilité d'utilisation n'est pas la chose la plus importante qui soit sur terre. Bien sûr, c'est important (j'ai écrit tout un bouquin sur le sujet). Mais ce n'est tout simplement pas la priorité numéro un de tout le monde, et il n'y a pas de raison que ça le soit. On a l'impression que, selon Nielsen, le bar pour célibataires idéal serait bien éclairé, propre, avec des cartes géantes écrites en Arial 14 points, et on n'y attendrait jamais son verre. Mais personne n'y irait ; tous les célibataires seraient au pub en train de s'éclabousser de bière."

Dans les derniers articles, grosso modo le dernier tiers de la série, je vous donnerai un aperçu des coulisses de cette magie noire qu'est l'excellence dans le design. Vous ne pourrez peut-être pas y arriver. Ca demande vraiment du talent, pas seulement du travail. Mais au moins, j'espère que vous repèrerez quelques-unes de ces choses grâce auxquelles gadgets, logiciels, chansons, stars de cinéma et chaises de bureau arrivent à sauter, pour certains, le fossé qui sépare le "bon", et même le très bon, de l'excellent.

Personal tools